Vue sur Tallinn

Vue sur Tallinn

Notre collaborateur Yves Dionay, grand voyageur, nous invite à découvrir des pays méconnus au sein de l'Union Européenne: Les Pays Baltes.

On peut également relire ses précédénts articles parus dans "La Voix du Sud Essonne": notamment sur Michel Audiard, la maison des vieux artistes à Ris Orangis, sans oublier la mise en ligne de son ouvrage paru en 1988: "Gastronomie en Essonne"...

Yves Dionay qui a longtemps vécu à Etréchy, vit à présent en ile et Villaine.....

LES PAYS BALTES, C'EST AUSSI L'EUROPE !

Yves DIONAY

Yves DIONAY

Quand on parle de l’Union Européenne, bien souvent seuls les grands pays sont cités : l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, la France, la Suède… Et on oublie souvent plusieurs états plus petits, que nombre de nos concitoyens sont incapables de citer et encore moins de situer sur une carte du Monde…

Et pourtant, ils sont européens comme nous…

Parmi eux, on trouve les Pays Baltes composés de la Lituanie, de la Lettonie et de l’Estonie dans la partie orientale de l’Union, coincés entre la Baltique, la Pologne (en ce qui concerne la Lituanie), le mystérieux Bélarus et l’Ours Russe….

Malgré leur taille modeste et de nombreux points communs, ils ont chacun une identité propre….

Les points communs

 Une plaine couverte d’immenses forêts, parsemés de cultures, de jolis villages, les côtes de la Baltique aux longues plages de sable et aux dunes venteuses, des lacs ou encore des châteaux….

De belles villes et surtout trois Capitales remarquables : Vilnius la Baroque, Riga la Médiévale et Art nouveau et Tallinn, également Médiévale …

En résumé, un patrimoine remarquable tant naturel qu’historique. Et surtout, une défiance et une insécurité face aux rodomontades et aux menaces du voisin Russe, ponctuées de manœuvres militaires près de la frontière (avant réponse de l’OTAN dont ces trois pays sont membres) ……Il faut dire que les peuples Baltes ont vu passer de nombreux envahisseurs au cours de leur histoire : Allemands, Suédois, Polonais, Russes avant d’être pris entre les feux croisés des Nazis et des Staliniens et in fine de connaître une annexion forcée au régime Soviétique….

Les différences

Mais ces trois pays ont aussi leurs différences : la Lituanie du fait de sa situation géographique est un carrefour de l’Europe du Nord-Est. Elle est devenue un acteur majeur du transport routier : en effet, de très nombreux camions immatriculés LT sillonnent les routes européennes…

Ses universités, principalement Vilnius et Kaunas attirent de nombreux jeunes européens dans le cadre du programme Erasmus…

L’enclave

Problème : le pays sépare le territoire russe de son enclave de Kaliningrad (l’ancienne Königsberg d’Emmanuel Kant), très militarisée et truffée d’antennes. Le président Russe, Vladimir Poutine rêve parfois d’établir un corridor rattachant l’enclave au reste du territoire, au détriment de la Lituanie…

Bienvenue en Lettonie

L’accueillante Lettonie, longtemps restée le plus pauvre des pays européens souffre de sa position coincée entre ses deux voisins Baltes, la Baltique et la Russie. Grâce à l’aide européenne, elle connait un développement régulier mais déplore cependant une forte émigration. Riga, l’une des plus belles capitales d’Europe et la région Ouest (Courlande) se sont ouvertes au tourisme….

Un autre problème : les déportations de population Staliniennes et l’intérêt naval stratégique soviétique ont conduit à une forte augmentation de la population russophone (de l’ordre de 40 % aujourd’hui). Ces russophones, même s’ils bénéficient des mêmes services que le reste de la population n’ont pas la citoyenneté lettone, ainsi ils ne peuvent ni voter ni être élus.

L’acquisition de la citoyenneté est un vrai parcours du combattant et le président Poutine a décidé d’accorder un passeport russe à tous les russophones des anciennes républiques soviétiques qui le désirent, de quoi s’inquiéter après l’intervention en Georgie ; Un souci aussi pour l’égalité en Europe…

La Riche Estonie

L’Estonie, le plus riche des trois pays est très lié depuis son indépendance à la Finlande dont il est séparé par une heure et demie de bateau (un projet de tunnel est à l’étude), sur les plans linguistique, culturel et économique…

Peu après son indépendance, son système informatique d’état a été « piraté » par les russes et le pays s’est alors spécialisé dans la cybersécurité, devenant même le « leader » en Europe et la communication (Skype). Tallin et Tartu hébergent des universités réputées.

Problème : à Narva, près de la frontière, les soviétiques ont construit un grand complexe industriel, aujourd’hui fermé. La population, presque entièrement russophone souffre de pauvreté, de chômage et de dévalorisation…

Comme en Lettonie, l’attribution de passeports russes peut s’avérer problématique, en cas d’appel à l’aide de cette population au grand voisin….

Invitation au voyage

Mais nous n’en sommes pas là, rien n’empêche d’aller visiter ces pays finalement splendides…

Et n’oublions pas qu’à des milliers de kilomètres, les pays baltes : c’est l’Union Européenne, c’est donc notre pays……

 RAPPEL FLASH SUR LES PAYS BALTES

LETTONIE

Superficie: 64 559 Km2

Population: 1.92 Millions d'habitants

Capitale: Riga

Langue officielle: Letton

Devise: Euro

Entrée UE: 1 er Mai 2004

LITUANIE

Superficie: 65 303 Km2

Population: 2,731 Millions d'Habitants.

Capitale: Vilnius

Langue officielle: Lituanien

Devise: Euro

Entrée UE: 1 er Mai 2004

ESTONIE

Superficie: 45 599 Km2

Population:  1,28 millions d'habitants.

Capitale: Tallinn

Langue officielle: Estonien

Devise: Euro

Entrée UE: 1 er Mai 2004

Presqu'ile de Courlande

Riga

LIRE OU RELIRE LES PRECEDENTS ARTICLES D'YVES DIONAY

17. Juil., 2020

17. Juil., 2020

Partagez cette page